QSO départemental tous les dimanches à 10h sur 145,650 MHz


Association Radioamateur de Seine et Marne

Adhésion

A.R.S.M association loi 1901 à but non lucratif.        RNA W771001503 / Seine et Marne

Accueil Bureau Lettre ARSM Contact YL Liens RA Formation QSO ARSM QSL Diplômes A.R.S.M Radio Club Réalisations

MAT  TUBULAIRE selon F6BIV


             Je désirais trouver ou construire un “pylône” économique et simple de mise en œuvre pour une beam 3 éléments


bi-bandes  et éventuellement une antenne .légère supplémentaire ( yagi 50 Mhz), d’une hauteur de 10 mètres environ et


capable de résister à des  vents moyens (120 km/h).


J’ai  choisi de construire ce pylône à partir de tubes de chauffage central en acier galvanisé, faciles à trouver, pas chers,


résistants et faciles à travailler (percer, souder). Mon choix s’est arrêté à deux longueurs standard de 6,40m, emboitables


 de diamètres : 40/49 et 50/60 . L’assemblage  s’effectue  selon le schéma  ci-contre par boulonnage ( 2 boulons de 8mm


disposés en quadrature, les écrous sont à frein) . L’écart de 1mm entre diamètre intérieur et extérieur (49 et 50 mm) est


compensé par une épaisseur d’ adhésif  large

1p.jpg

La base du pylône est fixée à un support de construction OM, noyé dans le socle en béton (0,40 m au cube), muni  d’un


axe (boulon) pour permettre d’ériger le mât à la verticale une fois moteur et antenne(s) mis en place au sol . Une barrette


évite d’aller au-delà de la verticale et un deuxième boulon permet de bloquer le mat en position définitive.

4p.jpg

Le haubanage se fait sur 2 hauteurs, idéalement de 2h/3 (6,40m dans notre cas) et h (10,80m) . Chaque hauteur de


haubanage est constituée de 4 haubans, soit 8 haubans  au total .


On choisira des haubans non conducteurs d’électricité utilisés couramment dans la marine de plaisance et en vente partout .

Mon choix s’est orienté vers un diamètre de 6mm, ce qui est largement surdimensionné ( traction de 255Kg), le diamètre


inférieur étant de 4 mm (120 Kg ) . J’ai joué la sécurité ( vieillissement) au détriment du prix (73 Euro/100m contre30 ) .La


fixation est faite selon les photos avec cosses-cœur et  étriers en inox .Chaque hauban est équipé d’un ridoir (tendeur


marine) galvanisé (l’inox étant hors de prix).  


Le prix d’un tel mât est variable selon le choix des matériaux (galva ou inox), la topographie des lieux (longueur et type de


fixation des haubans),l’importance (poids) du moteur d’entrainement et des antennes . A titre purement indicatif le coût des


2 tubes est de 130 Euro .


Quelques  astuces et conseils:  


-« bloquer » chaque ridoir par un fil de fer galva pour éviter  qu’il ne se dévisse accidentellement,


-penser à mettre une poulie en partie haute du mât (voir photo) avec  sa corde pour pouvoir, un jour, mettre une antenne


Filaire,


-  si vous le pouvez, ajouter un ou mieux 2 « jambes de force »(voir photo) pour augmenter la rigidité du mât et supprimer sa


torsion (prise au vent des antennes et en fin de rotation),


-peignez votre mât d’une couleur permettant de le rendre discret dans l’environnement,


-mettre le mât « à la terre » ; j’ai utilisé un piquet de terre de 2 m raccordé à une nappe de radians enterrés (qui servaient


avant à une verticale),


-vous pourrez transformer votre mât en « verticale » pour le 40 et/ou 80m en lui adjoignant une adaptation par bobine à la


base (la beam  joue le rôle de capacité terminale),


-prévoyez le « nombre de bras » suffisants  pour l’érection du mât en pensant à guider la montée par 2 opérateurs via


chacun à un hauban pour éviter « l’effet macaroni  du mât chargé en extrémité par le moteur et antenne(s).


En place depuis 16 mois, l’ensemble n’a pas bougé malgré 2 gros « coups de tabac » et un hiver enneigé. Bonne réalisation  …

3p.jpg 2p.jpg 5p.jpg